top of page
  • Photo du rédacteurFerdinand

La décision - Karine Tuil


Le 12 Juillet 2023,


J’ai pris La décision. Voilà c’est fait. Impulsion ou préméditation ? Pour dire vrai, je n’ai pas vraiment hésité. Je suis passé devant l’air de rien, presque coupable, et d’une main désinvolte je l’ai enlevé à son étagère, comme on le ferait pour un paquet de riz au supermarché.


« Ma décision, je l’ai prise seule, dans l’intimité de ma conscience, j’ai cru en la justice, j’ai voulu croire en l’homme, et la seule réponse à ceux qui vous opposent la mort, c’est la vie – c’est toujours la vie. »

Et pourtant, choisir La décision c’est renoncer à tout le reste, le temps d’en finir avec elle, tout du moins. C’est renoncer à toutes les autres gouttes d’encre qui remplissent - à l’en faire peut-être un jour déborder - l’incommensurable océan de la littérature. Pourquoi La décision est-elle remontée à la surface ce jour-là pour se faire happer par ma main ? Je me pose la question, parce qu'en général ce n’est pas tellement mon fort de faire des choix. Souvent, j’hésite. Peur de me tromper, peur de regretter. Et pour cause, il est des décisions - comme pour ce paquet de riz, mais je ne le savais pas en quittant le magasin - qui ont des conséquences irréversibles.

« On se trompe, on se trompe tout le temps. Où est la vérité ? Où est le mensonge ? »

J’avais bien lu quelques publications à son sujet, et entendu des gens qui en parlaient, mais je n’avais pas vraiment saisi ce qu’elle avait dans le bide La décision. Peu importe, maintenant, il fallait vivre avec, il fallait l’assumer.


Alors j’y suis allé, et avant même d’y rencontrer Alma, j’ai compris ce qui allait se passer, j’ai compris sur quels "Chemins noirs " La décision allait m’emmener…

« Est-ce que vous voulez vraiment voir les images de l’attentat ? ».

 

LA DÉCISION - Karine Tuil

Roman

Editions Gallimard - 2023

Quatrième de couverture :


Mai 2016. La juge Alma Revel doit se prononcer sur le sort d'un jeune homme suspecté d'avoir rejoint l'État islamique en Syrie. À ce dilemme professionnel s'en ajoute un autre, plus intime : mariée, Alma entretient une liaison avec l'avocat qui représente le mis en examen. Entre raison et déraison, ses choix risquent de bouleverser sa vie et celle du pays...

Karine Tuil nous entraîne dans le quotidien de juges d'instruction antiterroristes, au cœur de l'âme humaine, dont les replis les plus sombres n'empêchent ni l'espoir ni la beauté.

16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Комментарии


bottom of page